Blog Flux RSS WebTV
Accès réservé
Mot de passe oublié?

Vous êtes dans : Accueil > En un clic > Articles > Archives > 2015 > TNT - Réaction aux problèmes de réception en Basse-Normandie

TNT - Réaction aux problèmes de réception en Basse-Normandie

Publié le 24 Août 2010

Le secrétariat d'État chargé de l'économie numérique a annoncé la prolongation au 31 octobre du délai, initialement fixé au 9 septembre, permettant aux Bas-Normands qui ne reçoivent pas correctement la TNT de demander une aide financière de l'État.

Nathalie Kosciusko-Morizet et Louis de Broissia réagissent aux difficultés de réception TNT rencontrées en Basse-Normandie

La région Basse-Normandie est passée à la télévision 100% numérique le 9 mars dernier. Or, depuis quelques semaines, certains téléspectateurs de la Manche ont constaté des problèmes de réception récurrents de leurs programmes. Afin que l’ensemble des habitants de cette région puisse retrouver au plus vite la qualité de réception de la télévision numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’État chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique, et Louis de Broissia, président du GIP France Télé Numérique, ont immédiatement demandé une analyse des causes techniques de ces dysfonctionnements et mis en place une aide financière à l’équipement satellite des foyers concernés.

La secrétaire d’État et le président du GIP France Télé Numérique ont demandé à l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR), en charge de la protection du signal télévisuel en France, de procéder à des campagnes de mesures afin d’identifier, de qualifier et de localiser la cause de ces difficultés de réception auxquelles les téléspectateurs sont confrontés. Cette étude, remise au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) jeudi 5 août, indique que les perturbations de réception concernent les foyers qui sont à la frontière entre les émetteurs normands et les émetteurs de Bretagne, et qu’ils nécessitent un passage à la réception satellite pour assurer dans le temps une réception correcte de la TNT.

En conséquence, la secrétaire d’État a demandé au président du GIP France Télé Numérique de prolonger l’aide dérogatoire à la réception d’au moins un mois afin de permettre à tous les foyers concernés de bénéficier du remboursement de leur équipement satellite.

Nathalie Kosicusko-Morizet et Louis de Broissia souhaitent informer les habitants de Basse-Normandie de la possibilité de bénéficier de l’aide dérogatoire à la réception, en vigueur désormais jusqu’au 31 octobre. Cette aide à la réception est un assouplissement décidé par la secrétaire d’État au bénéfice de tous les téléspectateurs couverts en TNT qui constateraient, avec des antennistes professionnels, des difficultés de réception à partir de leurs antennes râteau.

Pour plus d'informations, téléchargez les documents ci-dessous :

TNT - Mode d'emploi aide dérogatoire (pdf - 27,54 ko)

TNT - Dossier de demande de remboursement (pdf - 837,86 ko)

« Le passage au tout numérique, cela signifie surtout le numérique pour tous. C’est pourquoi je resterai vigilante afin que personne ne reste privé des avantages de cette révolution technologique », a insisté Nathalie Kosciusko-Morizet.

La secrétaire d’État a pris contact avec les élus des circonscriptions concernées par ces dysfonctionnements afin de les assurer de sa pleine mobilisation à leurs côtés et de leur demander de relayer auprès de leurs administrés le dispositif mis en place par Tous au Numérique.

Plus d'informations sur http://tousaunumerique.fr.

Source : Secrétariat d'État à la Prospective et au Développement de l'Économie Numérique - http://www.prospective-numerique.gouv.fr