Blog Flux RSS WebTV
Accès réservé
Mot de passe oublié?

Vous êtes dans : Accueil > En un clic > Articles > Archives > 2015 > Manche Numérique explique sa démarche d'aménagement numérique du territoire

Manche Numérique explique sa démarche d'aménagement numérique du territoire

Publié le 20 Mai 2011

Manche Numérique répond aux interrogations de la couverture haut débit sur la commune de Lolif sur le Blog de Jean-Marie Billaut

L'accès à Internet haut débit sur la commune de Lolif :

Le conseil général de la Manche et le syndicat mixte Manche Numérique ont fait du haut débit et du très haut débit un sujet prioritaire depuis plus de dix ans. À ce jour, une infrastructure de collecte de plus de 1200 kilomètres de fibre a été déployée sur notre territoire, permettant de dégrouper 136 centraux téléphoniques sur un total de 148, soit 94 % des lignes. Pour compléter la couverture, le choix s’est porté sur la technologie WiFiMax, avec l’équipement de plus de 220 points hauts. Ce panel technologique permet une desserte particulièrement efficace dans notre département. Malheureusement, elle n’est pas exhaustive ni parfaite. Nous nous employons donc à l’améliorer par des investissements constants.

La réponse de Manche Numérique à la question de l’accès à Internet pour tous dans les zones blanches et grises de l’ADSL repose donc sur le réseau WiFiMax exploité par l’opérateur Ozone. À ce jour, quelques 3000 foyers inéligibles à l’ADSL accèdent à Internet à haut débit grâce à cette technologie. Cependant, comme toute solution hertzienne, le réseau WiFiMax subit les contraintes du relief, contraintes non négligeables dans la région de Lolif. Il reste ainsi quelques foyers, dont celui de madame, situés hors de la zone de couverture. Dans l’attente d’une solution de nouvelle génération, Manche Numérique propose aux personnes dans cette situation le financement de l’installation d’une antenne satellite de connexion à Internet, qui a le mérite de constituer une réponse immédiate. Dans le même temps, des travaux de développement du réseau WiFiMax et de réhausse des antennes sur le château d’eau de Lolif vont être engagés très prochainement.

En ce qui concerne l’avenir, les perspectives sont multiples : tout d’abord, concernant le réseau téléphonique, il faut savoir que la commune de Lolif est desservie par un multiplexeur analogique, que France Télécom s’est engagé à démanteler d’ici à 2013, sans donner plus de précisions. En fonction de la solution qui sera mise en œuvre pour démanteler ce multiplexeur, l’éligibilité des habitants à l’ADSL s’en trouvera plus ou moins améliorée. La solution du NRAZO a également été minutieusement étudiée par le passé, précisément sur le secteur de Lolif : elle n’en reste pas moins inégalitaire et anticoncurrentielle, sans parler de son coût important.

Reste à envisager le déploiement d’une plaque FTTH spécifique, solution qui entre précisément dans les possibilités offertes par le Schéma Directeur d’Aménagement Numérique (SDAN) du département de la Manche, actuellement en cours de finalisation. Cette solution est séduisante et elle correspond à un véritable besoin. Cependant la réalité économique reste un facteur déterminant, si une collectivité a vocation à investir sur son territoire, il lui faut se trouver des partenaires privés apportant un cofinancement, pouvant assurer l'exploitation du réseau (qui est un métier à part entière, et qui n’est pas la vocation première des collectivités), et assurant la venue de fournisseurs d'accès compétitifs, dont les services doivent être accessibles tant aux particuliers qu'aux entreprises.

Les zones rurales d’une aussi faible densité n’intéressant pas à ce jour les opérateurs nationaux que sont Orange, Free, SFR ou Bouygues Télécom (même pour des réseaux mis en place par des collectivités), il convient alors de faire appel à des opérateurs alternatifs qui y trouvent un intérêt économique. Nous travaillons donc à faciliter la venue de nouveaux acteurs dans le département qui seront en capacité de proposer des services sur le réseau de fibre optique. Faute de la présence de fournisseurs d'accès, tout investissement public ne serait réalisé qu'en pure perte, sans bénéfice pour les habitants.

En attendant, le Schéma Directeur qui engage la politique d’aménagement numérique du département de la Manche pour les quinze prochaines années sera rendu public avant l’été ; sans trahir de secrets, on peut d’ores et déjà dire qu’il pose la question du très haut débit pour tous dans les quinze prochaines années. Les secteurs qui sont les moins bien desservis actuellement feront l’objet d’un examen tout particulier et des solutions de montée en débit ou de déploiement de fibre leur seront proposées, en partenariat avec les communes et les communautés de communes. Ce sera le cas de Lolif, ce travail s’engagera dès la fin de l’année 2011 et se prolongera en 2012.

Retrouvez les cartes de couverture haut débit sur la Communauté de communes de Sartilly Portes de la Baie ci-après :

Couverture ADSL et Wifimax Couverture ADSL Couverture Wifimax